Episode 2 – Petits arrangements avec la vérité # 1 – Les agents immobiliers

Mars 2008.

J’ai découvert il ya peu, que les « petits arrangements avec la vérité » sont carrément un concept psy (eeeh oui, nous sommes tous des menteurs). Eh bin je crois pouvoir avancer que le concept en question a été fondé par les agents immobiliers.

Sont-ils réellement convaincus, dans une sorte d’auto-hypnose, d’être purement altruistes et que leur seule vocation au monde est « donner du bonheur » aux gens?
Toujours prêts à recommander une banque (« demandez Madame machin je la connais bien »), une assurance, un bon plan (« mon beau fils refait votre électricité pour 3 fois rien »), ils sont à notre service que c’est pas croyab’.

Toujours prêts à nous emmener visiter LA perle rare dont on leur dira des nouvelles que comme par hasard ils ont, eux (pcq tous vous le diront, y’a des requins dans ce métier… comme si eux n’en faisaient pas partie… Schizophrénie?) .
Toutes ces balades, à leur frais, dans leur (cochez la case) BM/Merco/Monospace dernier cri (Rappelez moi votre marge nette déjà?).

« Je vends du rêve moi Madame ».
Eh bin au moins là dessus, nous sommes d’accord. Parce que niveau concret, uuuuuuh.

Bon, OK, c’est pas évident d’être agent immobilier à Brest.

Parce que, il faut le savoir, reconstruction d’après guerre oblige, l' »ancien plein de charme » n’existe pas. Ce qui existe, en revanche, et là, à foison, c’est la maison-béton-de-vieille-qui-vient-de-casser-sa-pipe-et-que-les-héritiers-règlent- leurs-comptes -à-coup-de- notaires-souhaitent vendre-rapidement. Elle est facile à reconnaître, elle est moche.

Bon, pour être plus précise, il y a une cave en rez de jardin (génial quand on a deux gosses et qu’on aime manger dehors, il faut donc que eux courent en descendant l’échelle de meunier pour aller faire 2 minutes de balançoire, et toi t’as plus qu’à prier de pas avoir oublié la moutarde quand tu commences à manger ton barbec’, parce que c’est parti pour 10 minutes de parcours du combattant aller/retour entre le carton de fringues de naissance de l’aîné, les vieilles VHS que tu t’obstines à garder, et la déco moche, en général cadeaux de collègues/famille à tendance goût-de-chiottale…).

A l’intérieur, pas mieux, il y a une cuisine en formica, de la déco best of 1973, moquettes murales et compagnie, du carrelage camaïeu de beige-marronnasse, (voire, pour les chanceux tombés sur une Mamie excentrique, du vert céladon ou bois de rose), l’électricité, les menuiseries datent aussi de 1973, et il n’y a qu’une chambre. (Euh Monsieur, c’est à dire, on a deux enfants, en fait, peut être un jour un 3è… des vrais enfants quoi, pas des lapins nains…)

Et en général, ce petit nid d’amour qui vous ressemble tant (« posez vos meubles? ») vous est proposé à un tarif qui dépasse de 10 à 30 KE votre prix maximum.

Exit l’achat d’ancien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s