Episode 5 – Petits arrangements avec la vérité #3 Les nouveaux vendeurs de maison bois

Avril 2008
Bon. Petit bilan. 

Une dizaine de professionnels rencontrés :
– 5 constructeurs, enfin commerciaux de constructeurs devrais-je dire. Plus ou moins dans les clous niveau tarif, plus ou moins dans les clous niveau exigences du surface (rarement les deux en même temps), tous à côté de la plaque niveau exigences thermiques. Un se démarque un peu du lot quand même.

– un archi. « Alors votre projet … 100 m2, okay, oui avec 2 voire 3 enfants faut pas moins. »
« Votre budget? »
_  113 KE… « 
Ricanement étouffé. Exit l’architecte.

– Un maître d’oeuvre. Pas mal. Il nous pond un projet qui colle assez, simplement, il nous annonce, un peu surpris (surprise non feinte, il découvrait avec nous le total de son fichier excel…) 140 KE. Juste 27 KE au dessus…

– Un vendeur de concept. Ou plus exactement, deux vendeurs de concept.

Un qui a pignon sur rue depuis longtemps, qui fait de très attirantes maisons rondes en bois.
On s’est tapé 100 bornes de route un soir pour les rencontrer, avant qu’ils nous annoncent que le prix très attractif de leur site web est un tarif autoconstructeur (souffrant d’amnésie précoce ou de stupidité congénitale, cette charmante personne n’a pas jugé utile de me le dire lors de la discussion téléphonique au cours de laquelle nous avions fixé le rendez vous et au cours de laquelle j’avais également annoncé notre budget). Et que si on veut la même clé en main, faut faire fois deux. Je vais bien, tout va bien.

Un autre, plus subtil, qui vend sur papier de très chouettes maisons écolos (thermique et matériaux écologiques) en annoncant un très attractif (lui aussi, décidément, champions de l’attraction les vendeurs de concept… à croire qu’ils ont plus fait des études en Marketing qu’en bâtiment, dites donc..) 1000 e le m2 utile. Alors là, c’est carrément 300 bornes qu’on s’est tapés pour le rencontrer. En arrivant, on se rend compte que ce charmant Monsieur si préoccupé de l’environnement, possède en voiture d’usage, un 4X4. Hum. Top crédibilité. Pas grave, on y croit, on continue.
Ensuite on découvre que m2 utile n’est pas m2 habitable. Que le tarif de 1000 E le M2 utile concerne des maisons en parpaings et laine de verre, classico-classiques et pas écolos pour deux sous. Sinon, faut rallonger (bin voyons).
Que si on veut qu’il nous sorte une esquisse de plan, il faut débourser AVANT tout allage-plus-loin, 250 euros. Et que la prestation de ce monsieur s’arrête globalement au dépot du permis de construire, et pour tout ça je voudrais 5000e s’il vous plaît.
On a quand même gagné une inscription automatique à sa newsletter (oui mais on part avec vous, on s’en fout) et deux ou trois relances automatiques, courrier et mail, signes d’un plan commercial bien léché. Je me fais pas de souci pour les affaires de ce monsieur.

Mais plus pour nous. Grrrrrr. Le ras le bol pointe son nez. A 5 rendez vous par semaine, après le boulot, chez les constructeurs, les banquiers, ça commence à bien faire d’avancer à rien!!

C’est à ce moment précis que l’espoir croise notre chemin.
Sous forme d’un (presque) jeune roumain.
Le rêve… quand on lui parle isolation, il entend voire il appuie!!!, quand on dit une maison bien isolée pour 113 KE il dit pas de problèmes, et il nous fait même miroiter une maison ossature bois, un puits canadien, du triple vitrage. Il nous annonce un prix ferme et définitif et des pénalités en cas de retard, cad s’il dépasse les 6 mois.
Yeehaaa.

Bon l’enthousiasme retombant, on a quand même fini par se demander pourquoi cette personne était capable de proposer des prix de 30 à 50% inférieurs aux autres.
 On savait que les constructeurs nous enflait grave, mais là…

Alors on a creusé. Obligatoire le creusage, même quand la personne respire la confiance et le fromage frais (cherchez pas je trouvais l’expression sympa.. et je trouve que la sincérité ça sonne bien avec le fromage frais..)
Et là.. uuuuuups successivement au gré de nos recherches internet et de nos rencontres avec des ex clients, nous apprîmes :
– que sa boîte précédente avait déposé le bilan,
qu’il faisait bosser des roumains pour une bouchée de pain
– qu’il évaluait super mal ses coûts et était carrément sur les dents niveau financier..
– qu’il était un peu (beaucoup) en mauvaise passe financière,
– qu’il avait jamais construit une maison de A à Z,
– qu’il nous promettait beaucoup et réalisait peu, d’ailleurs, après nous avoir fait traîner des mois et des mois, il a fini par nous avouer qu’il n’arrivait pas à obtenir un plan de son archi, et qu’il n’arrivait pas non plus à obtenir de décennale (uuuh, rien que ça!!!??).

Bon, ça se (re) complique.
Nous voici début Juin, nous avons déjà fiat un avenant à notre compromis pour le terrain, et risquons de le voir carrément être annulé si nous ne déposons pas un permis sous.. 15 jours.
Je vais bien, tout va bien.

Publicités

5 commentaires sur “Episode 5 – Petits arrangements avec la vérité #3 Les nouveaux vendeurs de maison bois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s