Du bon usage du genou,

J’avais plein de titres au choix pour cet article : « De la nécessité d’avoir de l’outillage adapté », ou « Autoconstructeurs, sauvons nos genoux! », ou « Télé téléachaaaat », ou « On arrête pas le progrès ».

C’est l’histoire d’une fille, appelons là S.

S.  aime pas bien avoir trop froid, trop chaud, trop faim, être trop coincée, pas avoir toute la couette, conduire quand y’a de la neige, se casser un ongle alors qu’elle voulait mettre du vernis, justement. Non, non, pas chochotte, légèrement hyperesthésique, juste (vazy, tu chercheras sur google).

Et S. elle a décidé de construire sa maison (han la folle, n’importe quoi!). Alors elle sait qu’elle va passer plein de temps à genoux, parce qu’elle est toute petite pas la plus grande du couple, et que du coup tous les trucs à faire en hauteur, ça sera plutot le boulot de l’Autre.
Donc elle sent bien, S., qu’elle va se coltiner tous les travaux au sol.

Ouiii, alors, bon, toussa, faire sa maison, OK.
Oui mais qui pense aux genoux??? Hein? hein? Z’avez vu, là bin oui elle a mal!!
Z’avez qu’à passer, vous, des journées entières avec le poids de votre corps sur vos genoux!! Après ils prennent la forme du sol!! (Si!)

Légende photo ci-à côté:
_Ouille, aïe, j’ai plus de sang dans le genou, ça fait des croûtes aaaaaah. Mon Dieu mais j’avais pas les genoux cagneux AVANT ce projet aaaaaah.

Là on se dit, (ton mélodramatique) mais va-t-elle avoir la force de surmonter cette épreuve? c’est un coup à arrêter le projet ça! (Si, si, vous vous le dîtes, je le sais bien.)

Mais là, c’est le mimi, c’est le rara, c’est le miracle.

S., elle a vu sur un chantier ami, un super pantalon de pour bosser à genou. Un pantalon avec GENOUILLERE INTEGREE. (Bah oui parce que se coller une genouillère de skate sur un fut, c’est pas le top de la praticité, pis tu marches un peu comme un robot quoi..)
On a essayé de lui faire croire que ça se trouvait QUE en Suède (oui le chantier ami est mi-suédois, et donc un peu chauvin-suédois, genre ouiiii la meilleure nourriture du monde c’est le hareng toussa) mais non, mais non!!
Nous aussi on sait le faire, na!
ahahah!!! regardez, ça se trouve LA aussi.

Alors là, à gauche, vous voyez (ou pas, la photo est minus et minable ahahah), y’a un troutrou dans le pantalon, une sorte de poche secrète en quelque sorte.
Et dans ce trou, vous insérez la genouillère en mousse. Là je le fais précautionneusement, mais en vrai faut bouriner, c’est calculé super serré.

Et regardez, tout de suite, comme S. a l’air ravie de travailler! Elle sait que ses petits genoux seront bien protégés des éventuels clous et vis qui traîneront.

Légende de la photo :
Yeah, yeah (oui il faut prendre l’accent texan, me demandez pas pourquoi), ça c’est du pantalon qu’il est bien pour travailler.

Bon, alors vous me direz, oui mais en fait tu travailles pas, là, pis avant t’étais déjà sur un tapis, donc t’avais pas mal.

Mais c’est vraiment que vous y connaissez rien
1. en studio photo artisanaux, c’est un métier, faut pas croire et
2. au pouvoir de l’imagination.

Pis regardez si c’est pas génial, ça existe aussi en version homme, et coloré. Parce que déjà que mettre un pantalon de bricolage c’est un peu comme mettre une combinaison de ski, niveau glamour, elle va pas EN PLUS le prendre en couleur (comme les combis de ski.. des fois je me dis les fabricants ont du se dire : allez… tant qu’à être ridicule, autant y aller à fond et mettre plein de couleurs criardes?).

Voilà c’était un billet très très intéressant. N’empêche, vos genoux me diront merci.

So’

PS : Ce soir, si la neige daigne fondre, on ira prendre les photos des murs du rez de chaussée, qui sont montés.

PS 2 : Bonus track :
Regardez, porté comme ça, on dirait un défilé de mode d’un quelconque créateur conceptouel.
Oui, c’é ça, yé vois, yé vois bien, tu lé porteré comme ça, ça serait comme oune défi à lé pésanteur, comme oune excroissance spontané qui représentéré touté la douleur dou yénou qui s’envole, ah oui, cé magnifique, y’aime bocou…

Publicités

9 réflexions sur “Du bon usage du genou,

  1. ah ah ah t’es vraiment frappée ma pauvre Solenn 😉 😉 ;)à force d’investir dans les ustensiles les + improbables, je me dis que t’aurais pu investir dans la main d’oeuvre à la place, naaaaan,,??ps : ne change rien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s