De l’art de l’insertion paysagère…

Rum.
Par notre route habituelle pour venir de Brest, on voit pas du tout Kerbiloute. Je dirais même faut vraiment avoir envie de la chercher/trouver et être un peu du coin pour mettre la main dessus…
Du coup on avait mis sur le compte de l’esprit de clocher (et de notre projet somme toute pas courant) le fait que la maison soit le centre des discussions du village et qu’on vienne la voir pour jaser pis avoir un sujet de discussion après en allant chercher le pain ou histoire de balancer un peu sur les lubies de l’écolo de maire qui laisse fabriquer des maisons pareilles sur la commune tout ça.

Elle a déjà du en entendre des vertes et des pas mûres Kerbiloute…
_ ça va brûler
_ ça va tomber
_ mais, y’a pas de fenêêêêêtres!
_ ah bin c’est… un cube, hein
_ « la boite d’allumettes » (sic)

Bon et ce WE on a pris une autre route pour venir et bin.. de l’autre côté.
Comment dire.
C’est vrai qu’on peut pas trop la louper la maison… en plus côté Nord, donc sans ouverture, pour qui n’est pas familier du bioclimatisme, ça surprend, je l’accorde.

Alors promis juré craché c’est pas un photomontage et j’ai même pas touché aux couleurs…

Bon quand le bois aura grisé elle se fondra plus.
Mais là elle se fond pas :D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s