Semaine du développement durable, et mon c.. c’est du poulet.

Ou
…De la récup’ marketing, du politiquement correct, de la branlette neuronale….. et des vrais gens qui se bougent le popotin en matière d’écohabitat.
Petit coup de gueule à usage de personne, après un an ça n’est que le premier, ça va… en cette xième (ènième?) semaine du développement durable  .

Au cours de notre voyage initiatique dans le fabuleux monde de l’écologie et de l’éco-habitat en Bretagne, on a croisé de tout. Un bel échantillonage.

Les constructeurs et vendeurs d’équipements qui sautent sur la récup’ marketing
De ce que j’ai vu sur le salon de l’habitat il y a un mois, TOUS les constructeurs proposent à ce jour du BBC (hein?)(laissez moi rire, ça se saurait… y’a 6 mois quand on leur posait la question d’ajouter quelques centimètres d’isolants et d’éviter ce pont thermique s’il vous plait monsieur, ils nous regardaient avec des yeux de harengs frits : bin non, on sait pas faire…ah si!! ils savaient faire du écologique : ajouter une PAC sur une maison à peine isolée, ça ils pouvaient)
D’ailleurs, c’est édifiant à la lecture du sujet ci-dessous, ils commencent tous à paniquer face aux exigences de la RT2012, et tentent de bidouiller et contourner les exigences du label :
http://www.effinergie.org/site/Main/IntegriteLabelBBCEffinergie

De la même manière, tous les plombiers finistériens installent désormais des chauffe eau solaires et sont spécialisés dans le renouvelable.. mais par conviction hein, sissi!

Bon, en vrai, on ne peut que se réjouir que tout ça aille dans le bon sens.
Pis faire le tri entre les guignols et les gens qui savent bosser c’est encore pas trop dur. Pour l’instant on a tout bon, il suffit de lire quelques bouquins et un ou deux forums, et vous pouvez d’ores et déjà éliminer ceux qui en savent moins que vous après ça (je vous assure que ça se détecte très, très vite). Et puis vous le sentez, les gens qui aiment ce qu’ils font et ceux qui veulent juste vous faire signer en bas…

Notre bureau d’étude thermique, notre insuffleur de ouate et notre installateur de chauffe eau solaire, (si on arrive à l’avoir), ils ont l’air d’être des très bons eux aussi, et des gens absolument sympas et ouverts, qui ne minutent pas leur temps avec vous. (à gauche, vous retrouvez la liste des artisans qui ont bossé pour nous et j’ai même fait une petite récap de leurs prestations).
Rien à dire, ce sont des artisans et travailleurs locaux qu’est venue la lumière, après tout, c’est eux qui bossent tous les jours à faire mieux.


Les « politiquement correct – I LOVE GRENELLE »

Faut pas croire, localement ça grouille d’associations et diverses intitutions payées avec nos impôts pour être à NOTRE SERVICE (ééé oui dans « service public », il y a « service ») et nous aider face à nos questions écolo/écono.
 

Par Jice
Voir son blog : http://www.jice.fr/

Eh bin j’aurais jamais cru ça mais c’est vraiment pas localement que c’est compétent. (je sais pas, peut être qu’ils n’en ont pas le pouvoir, ce n’est pas réellement décentralisé?? vraiment je comprends pas, moi qui suis une fervente défensatrice, teuse enfin chuis pour quoi! du service de proximité…)

Bon alors déjà, l’ADIL et l’ADEME du coin, pour ne citer qu’eux, si vous êtes pas chômeur, oubliez :
« Nous sommes ouverts, du Lundi au Vendredi de 14h à 17h30 ». Ahum.

Par téléphone peut être?
« Allo, oui bonjour, non je peux pas vous répondre il faudrait passer hein, entre 14 et 17h30, il y a des conseillers pour vous répondre..
_ j’peux pas, becose j’ai un métier, (sinon ch’pourrais pas me construire de maison), pis pile dans cette tranche horaire figurez vous?..
_ …ou alors par mail? »

Bon bin moi je fais quoi, bin j’envoie un mail, j’ai pas de jours de congés à poser pour aller demander UN truc à l’ADEME (ils sont tous prévus pour l’autoconstruction, mes jours de congés).

Moyenne de temps de réponse  : 15 jours à un mois.
Moyenne de pertinence de réponse : bottage en touche en règle : contactez les impots, contactez tel organisme, contactez tel truc. Avec bien sûr pas une coordonnée et pas un numéro de téléphone, au cas où ça pourrait servir. Enfin bon, comme au bout d’un mois, on a en général déjà été chercher la réponse ailleurs, c’est pas bien grave.
Attendez, oh là non, c’est pas vrai, j’ai rien dit .. Une fois il m’ont répondu un truc .. mais c’était pas ma question, et je le savais déjà.

Bon là pour notre démarchage « qui veut bien nous donner ou nous prêter des sous pour acheter notre chauffe-eau solaire pour obtenir le label BBC », Jules avait quand même fait le déplacement dans leur agence, en finissant donc plus tôt un soir (merci chef de Jules).

Il arrive la bouche en coeur à 17h10 (je pense que c’était là la boulette, il se les mettait pas dans la poche à arriver à 20 minutes de la fermeture, hein)
« Bonjour, je suis M. Jules, j’ai appelé à midi »
« Ah oui oui je vois bien » sur le ton de « ah, oui, le casse couille, nan mais je voulais fermer avant pour aller faire mes courses moi, parce que j’ai plus de shampooiong antipelliculaire, pis je sais même pas pourquoi vous venez hein, vous croyez quoi? »
Bah.. ça a pas changé grand chose :
« ah non hein y’a pu d’argent NULLE PART »
« ah non je vois pas DU TOUT DU TOUT  c’qu’on peut faire pour vous hein ni qui pourrait vous aider hein  » (bin, chsais pas, toi, par ex, c’est ton boulot, nos impots te payent pour ça)
« non non VRAIMENT je vois pas »
et, l’argument ultime :
« Pis en plus Trecobat ils se lancent à fond là dedans (entendre sur le marché des maisons BBC), alors… »

Bé oué, on est pas pas un groupe de pavilloneurs, on est pas un syndicat, on est juste des pauvres particuliers, et à ce titre, nous n’avons pas assez de poids pour qu’un conseil de qualité, une aide, quelle qu’elle soit, à notre niveau soit médiatiquement visible.. et donc politiquement rentable. C’est le jeu ma pauv’ Lucette.

Le moins qu’on puisse dire c’est que les initiatives persos en écohabitat provoquent pas un enthousiasme débordant…(ahahah on a  pas dit notre dernier mot, eh bien, soit, nous serons médiatisés!.. bon pas chez JPP :D, mais y’a toujours moyen de se rendre visible)

Voilà, voilà,  exit l’ADEME, pas un mot sur la seule mini-aide régionale à laquelle on avait réellement droit, pas une seule piste, et surtout pas vraiment d’empathie, d’amabilité et d’encouragement. Oui, parce qu’en vrai on est censés bosser/se battre pour la même chose quoi, dans le fond… mais ça quand vous prononcez le mot « financement », c’est cuit, vous devenez un intouchable :D.

Par contre, j’ai posé une question pointue sur le site général des impôts (la date de validité pour être éligible au nouveau crédit d’impot), eh bien j’ai obtenu une réponse, par téléphone, une petit dame super aimable et qui m’a bien répondu (pcq j’avais posé la même question à l’ADEME locale en même temps et ils avaient répondu à côté, comme d’hab’).
Notre demande de dérogation pour le label BBC a été envoyée à la Défense (à la Capitale oui m’sieur dame) à la direction de l’urbanisme, eh bien le monsieur chargé de l’instruction des dossiers a été super réactif et m’a répondu très gentiment, très aimablement.
Bref je ne sais pas pourquoi… j’aurais parié que les planqués étaient au niveau national et que c’est du local que l’aide pouvait venir..
bah pour le moment, l’aide financière qui nous fera labelliser c’est clairement le crédit d’impôt renforcé… et les vraies réponses que j’ai reçues, elles sont venues directement des directions nationales. On rencontre Madame le maire semaine pro, elle me fera peut être mentir! (ça serait bien)

Le « on remue beaucoup d’air pour pas grand chose »
Dans le monde de l’écologie aussi, il y a l’élite.
Ceux qui savent, ceux qui réfléchissent, ceux qui (là je peux pas les blâmer) prennent les devants parce que c’est pas des politiques que la lumière ni les solutions viendront. (Juste, pour faire redescendre le fruit de leurs réflexions, c’est là qu’ils sont pas mega au point).

Alors je sais pas trop comment, au cours de nos pérégrinations, on s’est retrouvés (enfin JE, c’est MON mail qui est spammé) dans la mailing-list des penseurs écolos locaux.
Dedans, on retrouve encore notre ADEME locale (aaaah c’est donc là qu’ils sont, le matin de 9h à 12h..), et l’archi qui nous avait ri au nez et qui m’avait quasiment déprimée au moment de la mise au point de notre projet. « Oui je peux vous faire une maison comme vous voulez, environ 60m2.. quoi? vous êtes 4? ça vous va pas? enfin de toute façon là j’ai PAS LE TEMPS du tout » (ça c’était après avoir entendu notre budget, bin oui on est écolos mais faut bien vivre hein).
Je reçois environ 15 mails par semaine de cette mailing list, et là dessus des fois les gens répondent en faisant « répondre à tous », ce qui fait qu’en période de discussion intense, on peut se retrouver avec 15 mails par JOUR. (Pour quelqu’un qui a pas le temps!)
Alors comme quand même les actions locales, les salons, les foires, les discussions ça m’intéresse, dans le fond, j’ai pas envie de me désinscrire. Mais sans déconner, pas savoir groupirre les infos sur une semaine ou 15 jours, pas être capable de voir que c’est un forum ou un blog avec newsletter qu’il faut et pas ce système trop relou d’envahissage de boîtes mails, je trouve ça terriblement pas pro.

Pis bon se masturber les neurones pendant des heures (ah oui les réunions de « groupe de travail réflexionnatoire » c’est tous les 15 jours, avec 2 mômes et une maison à construire, c’est un sacerdoce hein, je vois pas comment c’est possible), c’est bien, mais quand on voit que EN PRATIQUE c’est à ces mêmes personnes qu’on s’est adressé avec notre projet et nos besoins d’infos sous le bras, et qu’on a même pas eu l’amabilité et la politesse de BASE en retour, sans parler du reste (les infos, les services, la maison, le financement) qu’on a pas eu du tout, bin, moi je me demande si ça fait vraiment bouger les choses sur le terrain.(??)

Bon je me désinscris pas de la mailing list, je continue de recevoir tous les 3 jours le planning pour tenir le stand de l’asso dans tel ou tel événement (eh oué… comme à la kermesse des enfants) et les demandes de stage de jesaispastropquoi, là…
Je suis une indécrottable optimiste, faut pas démotiver les bonnes volontés, et comme nous on y va pas, aux branlettes du cerveau pour sauver la planète, on a pas la légitimité (ni probablement les compétences) pour leur proposer de faire plus efficace. N’empêche on aurait bien aimé pourtant, qu’ils soient efficaces, ça nous aurait bien aidé.

Fin du coup de gueule, ça fait du bien, merci (ou bravo) d’avoir tout lu, repassons maintenant aux choses constructives! (Z’avez capté le jeu de mots?)

Publicités

8 réflexions sur “Semaine du développement durable, et mon c.. c’est du poulet.

  1. Tu voulais probablement dire PPD (même s’il s’est fait vir… est parti)Oui, j »arrive après tout le monde : j’étais en vacances. Du coup rattrapage massif de lecture en retard.

    J'aime

  2. Bien d’accord avec vous. L’étiquette « développement durable » est une couverture de bonne conscience bien apposée par certains pour s’empresser de ne rien changer à leurs habitudes.Le « durable » de l’expression est souvent pris à contrepied total, dans le sens « engranger des bénéfices durablement » – on le voit, on l’entend très souvent dans le marketing de certaines boîtes.De plus, l’idée d’utiliser des objets moins gourmands en énergie va souvent de pair avec en utiliser plus (typiquement: ampoules basse consommation, dont la production et le recyclage sont polluants. On entend souvent: on va pouvoir en mettre plus…).Et même, pour les plus consciencieux, je trouve que le terme même de « développement » est incompatible avec l’idée de « durable ». Il est impossible de continuer à se développer sans engendrer de nouvelles nuisances (extraction et transformation des matières premières, transports induits, recyclage, etc.). L’idée même de développement éternel est une illusion; c’est le fondement même de nos sociétés qu’il faut repenser.

    J'aime

  3. Eh ben… ! Je pensais pas que mon commentaire, que j’ai oublié de signer, honte à moi, ferait un tel effet ! J’en suis flattée ! Woui, votre inconnu est en réalité une inconnu, enfin plus si inconnue que ça, pasque là, je vais signer ! Je vous envoie tout plein de soleil helvétique et pis tout plein de voeux d’encouragement z-et de soutien. Je me réjouis d’avance du jour où vous serez tous dans votre nouveau chez vous. Véronique

    J'aime

  4. Alors merci merci Véronique! (dire que je râle_pour le principe_ à chaque fois qu’on me donne du « il »/monsieur par défaut dans les forums/blogs ou autres de (auto)construction…) (euh renvoyez le plus fort le soleil, on l’a pas bien reçu aujourd’hui!)

    J'aime

  5. Bien sûr que ça fait du bien ! Pousser un coup de gueule de quelle que longueur qu’il soit est souvent positif, malgré tout. Là, il a permis de pratiquer un tri, probablement durable (arf!), entre ceux qui aident, qu’on aurait pas pensé qu’ils le feraient, entre ceux qui n’aident pas alors qu’on pensait qu’ils devaient le faire, entre ceux de bonne volonté et les autres. En tout cas, je suis très contente pour ta famille et toi. Chez nous, en Suisse, je trouve que l’aspect administratif est compliqué mais vous nous battez à plate couture ! Et dis-toi que, grâce à tout ce travail déjà abattu, vous ouvrez peut-être la brèche pour que des personnes motivées comme vous, puissent s’y engouffrer et éviter les écueils dont vous avez été victimes. Alors, en route pour la suite et à bas les imbéciles qui ne comprennent rien à rien.

    J'aime

  6. Haaaan, merci beaucoup cher inconnu, vous imaginez même pas. Mon Lundi partait pour être un Lundi pourri (mais bien bien pourri), un de ces jours où on commence presque à croire les sceptiques, et qu’on y arrivera jamais… et vos encouragements me vont droit au coeur et me regonflent à bloc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s