La petite nouvelle.

Elle est arrivée il y a 10 minutes, à peine.
Elle regarde vers l’Est. Sur sa gauche, des éoliennes. Elles tournent à plein régime, le coin est venteux.
Le souffle des petits tourbillons de vent qui s’engouffrent entre les arbres lui lèchent les flancs, mais elle n’a pas froid.
Immobile. Insensible. Vide.
Elle fait tout petite, face à la forme massive de la maison. 
Bientôt la vie viendra l’entourer, des cris résonneront, des bruits de pas, de course, elle se fera sans doute bousculer… elle tombera. Se relèvera. Des mains d’homme la rudoieront sans doute un peu.
Mais qu’importe. Elle cessera d’être vide.
Elle se remplira de tous ces petits lambeaux de vie, échappés, envolés et déposés. En elle.

Mais…?
Un chatouillis dans son dos?
Le chatouillis d’un… crayon?

 Fallait bien que j’enrobe un peu… parce qu’en soi une arrivée de poubelle, même avec photo N&B et nos noms à l’arrière, c’est ni mega passionnant, ni mega poétique…
Mais donc, Kerbiloute est poubellisée…

Et dans le petit monde de Kerbiloute, c’est j-1 de à nous de jouer on attaque… youhooouuuuuu!! Taïau! taïau!
(bizarre de voir ce mot écrit, tiens)

Publicités

Un commentaire sur “La petite nouvelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s