Petit plaidoyer pour l’autoconstruction*

*Attention, sujet sérieux. L’humour n’est pas garanti dans ce sujet, l’auteur s’en excuse à l’avance.

Au gré de mes pérégrinations ouèbesques, je tombe parfois sur des forums (d’archis, souvent, faut bien le dire, normal, ils défendent leur croûte et leurs 4000 années d’étude, je sais, j’avais envisagé de les faire en formation continue…) avec des commentaires du genre de ceux-ci :

– chacun son métier et les vaches seront bien gardées
– comment cela peut-il être bien fait en comparaison de quelqu’un qui a des années d’expérience, on ne s’invente pas maçon!!!?
– 300e/m2 en autoconstruction totale, c’est impossible! faut pas dire ça on passe pour des guignols pas sérieux
– si tout le monde pouvait construire sa maison, les archis ne serviraient à rien
– surement que s’il (= l’autoconstructeur cité en exemple) avait fait appel à un archi, sa maison y aurait gagné

et j’en passe.

Ca me démange de répondre à chaque fois, mais si je dois m’inscrire sur 500 forums juste pour défendre mon steak devant des gens qui ont pas forcément envie de le lire, je crois que ça va me fatiguer.
Petite mise au point.

Jules et moi avions un budget de 115 KE pour construire notre maison (hors terrain). Un pret sur 25 ans, un revenu médian de 3000e/mois.
Bref, des français moyens avec un pret moyen, accordé grâce à des revenus médian (pile poil le médian français), qu’on se le dise. Nous avons donc été confronté aux choix constructifs auxquels est confrontée une majorité de français.

Que tout le monde remette les pieds sur terre. Quelle est la proportion de maisons construites aujourd’hui qui sont passées entre les mains d’un archi? Un archi est un luxe, que peu de gens peuvent se payer. On tente de nous faire croire l’inverse (« archi pas cher » et Cie), mais nous avons frappé à leur porte et ils nous ont ri au nez avec nos 1000e/m2. Vraiment. Ptet ils savent faire, mais ils ont pas tellement envie, en fait. Ou pas par chez nous.
Donc le français moyen, c’est à dire moi, il passe pas par un archi.
S’il veut une maison, il frappe chez le constructeur lambda, au pied de sa porte. Qui fait dessiner ses maisons par un dessinateur doublé d’un bureau d’étude.
EDIT du 08/02/2010 :
Je modère. Un archi peut être une solution adaptée aux autoconstructeurs, certaines de nos connaissances ont fait ce choix. Cela leur a facilité le dépôt du PC, pas toujours évident quand on est seul ou quand on est dans une zone protégée/particulière, et cela leur a permis d’avoir une maison un peu moins simplissime que KerBiloute par exemple.
 Après, c’est comme pour tout, une question de feeling.
Il y en a des ouverts, ou pas, des qui s’y connaissent en bioclimatisme/basse conso, ou pas, et des qui rient au nez, perso, nous on a croisé que ces derniers.
Par contre, je réitère, en terme de répartition, le français moyen il passe pas par un archi, c’est quand même pas la solution numéro 1.

J’aimerais vraiment avoir la proportion de gens déçus et de problèmes rencontrés d’une part avec les autoconstructeurs, et d’autre part avec les constructeurs de maisons individuelles. Je ne connais pas d’autoconstructeur qui ne re-signerait pas pour l’aventure.
Par contre, je connais beaucoup de gens qui ne resigneraient pas avec leur constructeur. Certes, au vu de la la répartition autoconstruction/construction normale (genre 2%/98% :D), mes chiffres ne sont pas comparables. Mais bon.

Petit démontage de ces arguments un peu rapides.

1. « Chacun son métier »
L’autoconstructeur est informé. Il a le temps, il est obligé de prendre le temps, parce que d’une il a pas le droit de se louper, c’est la moitié de son salaire sur les 25 prochaines années qui est engagé, c’est SA maison, et de deux, la plupart du temps, il y connait rien.
Donc il est update. II repart de zéro, il refait ses calculs, il remet tout en question, il se forme.
Tout le monde sait que quand on fait son taf à fond, paradoxalement, on a plus le temps de se mettre à la page. On le fait quand la réglementation nous y oblige, ou quand un marché s’ouvre et qu’il faut s’y adapter. C’est con, mais c’est comme ça. On peut pas être le nez dans le guidon, et AWARE.
Connaissez vous un seul pro qui révise TOUTES ses bases théoriques et pratiques avant de se lancer?

Croyez moi y’a un an, on a croisé nettement plus de « pros » qui y connaissaient que dalle en basse conso que de « pros » qui maitrisaient leur sujet. Crédit d’impôt BBC et RT2012 obligent, ils se sont mis à la page. Sinon,on y serait encore.
En plus dans le monde merveilleux de la construction, on sait faire, bin ce qu’on sait faire, et pas autre chose. La décennale elle nous blinde si on fait les trucs ds les règles de l’art en suivant tout bien les DTU donc tant que les règles de l’art changent pas, bin on change pas. CQFD.

Et en terme d’architecture, on refait pas le monde hein. On est effectivement pas archis. On va pas construire un immeuble de 500 étages avec une façade entière en verre etc, ou laisser libre cours à notre imagination créatrice sans se demander si ça va pas s’écrouler ds les 5 ans…
On part de ce qui a déjà été fait depuis des années, éprouvé. Du simple.
La démarche initiale étant faite pour une question de coût, vous verrez rarement des originalités absolues en terme d’architecture autoconstruite, on est pas fous. Et je ne crois pas que la poignée d’autoconstructeurs que nous sommes va faire de l’ombre et priver les archis de leur marché.
Et dernière chose, quand on sait pas faire, bin on demande. Là non plus on est pas fous, le but est évidemment de ne pas se planter et d’avoir mieux que sans autoconstruction.

2. La valeur de l’expérience
Alors là je suis OK.
On a zéro expérience, c’est vachement moins bien que 10 ans d’expérience. On est pas censés avoir le coup de patte inné, la notion du truc à faire, à pas faire, on se plante, on tâtonne, c’est clair.
Par contre.
Comment vous savez que le pimpin qui vient bosser sur votre chantier c’est Le master en maçonnerie/charpente etc et pas l’apprenti qui démarre et est laissé seul à lui même? ou l’ouvrier roumain qui a jamais vu de près ou de loin un DTU français (ça fait cliché? on en a croisé des embaucheurs d’ouvriers étrangers au black à pas cher, qui pipaient pas un mot de français…)
Le marché de l’emploi la construction étant ce qu’il est (en manque de personnel qualifié), les stats ne sont pas avec vous…pas dit que vous aurez THE master pour vous…
Et de deux, si jamais votre pimpin se plantouille (nous ça nous est arrivé, pourtant on a eu des pas mauvais, bin chaque artisan qui est intervenu a fait une boulette), s’il est de moyenne bonne foi ou s’il s’est mega planté, je peux vous assurer qu’il va pas prendre le temps de défaire et refaire si ça prend trop de temps.
Un constructeur est un vendeur, avec des marges et des délais. Du temps pas prévu = rognage de marge.
Ca coûte bien moins cher de cacher la misère en espérant que l’acheteur s’en rendra pas compte et accepte la livraison de la maison, que de défaire et refaire patiemment.
Alors bien sûr, ce n’est pas le cas à chaque fois.
N’empêche que PERSONNE ne prendra autant soin à construire votre maison et ne sera aussi pointilleux sur sa réalisation que VOUS.
On a défait et refait plusieurs fois notre ouvrage, jusqu’à ce qu’il nous paraisse acceptable. Notre boulot est de qualité, et pour avoir l’oeil aux aguets à chaque visite de maison neuve (on y peut rien, c’est devenu un réflexe), honnêtement notre boulot n’a strictement rien à envier au boulot de pas mal de « pros ».

3. Les coûts
Eh bien les mêmes règles s’appliquent.
Si on veut tirer les coûts, c’est possible. Par contre, là encore ça demande du temps et de la patience pour dégotter LA bonne affaire.
Un archi fait un appel d’offre. Pour en voir vu passer quelques uns, je me demande déjà dans quelle mesure les artisans chargent pas à moitié leurs devis pour les archis, en partant du principe que si les gens font appel à un archi, c’est qu’ils ont les moyens. L’archi, il regarde, il prend le moins cher ou le meilleur rappport qualité prix. Point (et encore quand il a pris la peine de demander PLUSIEURS devis).
Chaque poste pour lequel nous avons passé commande nous a demandé un mois à peu près : pour faire le tour de tout ce qui existe, négocier, renégocier en faisant jouer la concurrence, pour dégotter le plan le moins cher.
300e/m2 c’est vraiment le plus bas que j’ai croisé en autoconstruction. Du premier prix pour tout. Mais je l’ai croisé.

Alors je sais que ça démange les sceptiques, qui balaient tout d’un péremptoire (perpendiculaire, y’en a-t-il qui suivent?) « c’est impossible », parce qu’eux ne s’en sentent peut être pas capables. Et tout le monde n’en est peut être pas capable, tout le monde n’a pas l’envie, l’énergie pour se lancer dans un tel projet. En effet. Mais il ne sert à rien de tenter de nier ce qui a été fait, et ce qui est.

EDIT du 08/02/2010 :

Ahahaaaaa et un petit hors sujet mais teeeellement important : ce que vous n’aurez jamais en passant par la construction normale :
– vous connaîtrez votre maison par coeur, vous savez où elle est éventuellement fragile, vous savez quoi surveiller, et vous savez où sont tous vos tuyaux, arrivées, etc…
– vous serez immensément fiers et satisfaits d’avoir réalisé tout  ça (et je parle même pas de ce qu’on lit dans les yeux des enfants)
– vous allez découvrir un nouveau monde fait de tas de gens formidables, qui viendront vous ne savez d’où vous aider,
parce que votre projet va fédérer votre famile, vos amis, des inconnus, vous allez rencontrer un nouveau monde où entraide veut dire quelquechose. Et en plus, vous aussi, après, vous aurez envie de partager cela et d’aider, incroyable 😀

Et oui, oui, ce post ressemble du coup peut être à une autosatisfaction facile. Tant pis.

On commence par dire : cela est impossible pour se dispenser de le tenter, et cela devient impossible, en effet, parce qu’on ne le tente pas.
Charles Fourier

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.
Mark Twain

Il n’y a rien de plus embarrassant que de regarder quelqu’un faire une chose que l’on prétendait impossible.
Sam Ewing

Bon j’arrête là, parce qu’en plus pour moi ces citations s’appliqueraient plutôt à un mec qui a traversé le pôle Nord à traineau quoi… ce que nous réalisons n’a rien d’exceptionnel, cela résulte d’un choix, de temps, et d’énergie, comme… comme tout. Mais sissi, c’est possible.

Publicités

10 réflexions sur “Petit plaidoyer pour l’autoconstruction*

  1. Salut So’ Ouaih, on commence à voir le bout, quoi qu’il reste encore un sacré paquet de trucs à faire (peintures définitives dans la chambre du haut, salle de bain complète à faire, dalle béton en bas et carrelage, lambris, bandes placo…je vais m’arrêter là sinon je n’aurai plus de jus pour finir !!! Concernant mon joint, que veux-tu savoir ?

    J'aime

  2. Salut, ma chère So’ Nous n’avons pas donné de news sur notre blog depuis longtemps. Faute à pas envie, pas le temps, fatigués, etc…car vivre sur son chantier n’est pas tous les jours une partie de marrade ! Mais en lisant ton billet sur les archis, j’ai eu envie de venir apporter de l’eau à ton moulin. Je resitue : financeur : moi toute seule. Salaire : moins de 1250€/mois. Mon homme a arrêté de bosser pour pouvoir faire les travaux. Durée du prêt : 30 piges ! Autant dire que penser à un archi ne m’a même pas effleuré l’esprit. Pourtant, consciencieuse que je suis, avant de déposer le permis, je suis allée consulter la crèèèèèèmmmme des archis, j’ai nommé l’architecte conseil de la DDE de l’époque (je ne citerai pas l’endroit), rien que ça (c’est gratuit, c’est pire !). Et ce brave monsieur payé par l’Etat (enfin je crois) a commencé par me démonter mon projet point par point, du genre : « Mais ma pauv’dame, vous n’y pensez pas! Avec un budget de 100000€, vous n’y arriverez jamais! ». Il m’a avoué 5 min plus tard qu’il en faisait construire une, de maison en bois, et qu’il dépensait beaucoup (il ne savait surement pas faire grand chose de ses 10 doigts, ce monsieur, et sa frustation à voir des gens ignorants des métiers du bâtiment faire des maisons eux-mêmes a du surement beaucoup l’énerver). Bref, si je m’étais arrêtée à ça, je pleurais. Et je faisais pas ma maison. Je restais toute ma vie à donner 500€/mois à un propriétaire pour occuper sa maison. Et ben non ! On a appris, on a fait des erreurs, qu’on a réparées. On est comme tu le soulignes si justement, très pointilleux sur tous les aspects de notre maison, bien plus que certains professionnels (c’est pas leur barraque, alors, ils s’en tapent !). Pour ne citer qu’un exemple, qui a eu le consuel chez lui ? T’es électricien, c’est limite s’ils vérifient, mais tu fais toi-même et t’es pas officiellement du métier, ils te trouveront des poux dans la tête ! Même si c’est irréprochable ce que t’as fait ! Quand on voit certains constructeurs, on se demande comment ils ont fait pour avoir l’aval du consuel. Mais bon, je sens que je m’égare. Si je te racontais mes aventures avec ma banque, tu rigolerais !!! Mais c’est une autre histoire que je raconterai plus tard, peut-être. En tout cas, elle est chouette, Kerbiloute. Si vous passez par Plouhinec, venez nous voir ! Gardez le Cap ! Et bon vent à vous.

    J'aime

  3. oui, c’est sur qu’heureusement qu’on était assez surs de nous, de ce qu’on pouvait faire ou non, parce qu’il y aurait eu moyen de se décourager… on a échappé à l’archi du CAUE ou je sais pas quoi… et j’en suis assez contente pcq niveau insertion ds le paysage c quand même pas ça KerBiloute et fatalement il aurait eu à redire… Vous aussi devez commencer à voir le bout non? (heyyy faut que tu me donnes une info sur ton joint pont de bateauuuuuuu)

    J'aime

  4. rien d’exceptionnel, rien d’exeptionnel… nous venons d’acheter une maison où tout est à refaire. de l’electricité complète , des murs pas droits (véridique, aucun ne l’est),on a fait appel à une entreprise. Ben franchement, résultat, des demandes pas respectées (porte à galandage pour la cuinine et vas y qu’on plaque à tout va, enduit et oups, la prte à galandage. Ben, vous allez devoir changer d’optique m’sieur dame), ouvertures dans les combles  absolument pas aux normes, pas de garantie decennale et le mieux , tout payé, entrepreneur envolé , laissant chantier en vrac. Résultat: faut ressortir 5000€ euros pour reprendre son travail de niouk! on est en picardie bordel, et s’est pris pour robinson crusoé sur une ile en plein cagnard!!! L’extension de maison qui devait être notre salle de bain attenante à notre chambre détient la palme d’or de la salle de bain « passive » Tu te laves quand il pleut, les murs couent d’eau et e toit non fixé te permets par nuit de pleine lune de te laver avec la lumière de la lune!!! c’est-y pas la classe internationale,ça? Alors, les entrepreneurs défendent leur boulot, ok, nous on aimerait bien défendre notre fric aussi. Faut pas croire que ça pousse dans le jardin,hein!! Je vous souhaite beaucoup de courage et participerait avec plaisir à votre ouvrage. Bref, on a encore du taf, que l’on doit gérer nous même et ça, avec 3 enfants dont 2 en bas âge et des moyens,heuuuu, moyens ben ça avance pas vite.

    J'aime

  5. bonsoir , oui c’est vraiment dommage de ne s’etre pas vu .mais nous revenons assez regulierement en bretagne .surement cet été .c’est de ma faute j’aurais du vous contacter avant de venir .Ce n’est que partie remise .Pour cet ete vous aurez surement emmenagé .Bon courage pour la suite et le filet de detente est top . céline

    J'aime

  6. Salut aux habitants de Kerbiloute, 100% d’accord avec ce que je viens de lire!!!! D’ailleurs, pour nous l’aventure à commencé il y a peu. Double aventure car en parallèle du chantier, je vais essayer de tenir un blog à jour. Oui, tout comme Kerbiloute, qui reste une référence!!! J’espère que notre histoire aura un déroulement et une conclusion similaire à la votre. C’est à dire l’aboutissement de long mois de travail et une satisfaction personnelle d’avoir mené ce projet à terme… Kénavo 

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s