Episode 67 – El parquetto della muerte

Ce qu’il y a de bien au stade murs & planchers, c’est qu’à la fin de chaque journée, quelquechose a changé de tête.

Finies les déprimantes journées à faire du ponçage, à relier des cables élecs, à creuser des tranchées, à râper du placo.

Maintenant on arrive le matin avec un mur de chantier tout moche, tout gris, avec un sol d’OSB couvert de poussière, et on repart le soir, la pièce est devenue une pièce de maison!!!

C’était particulièrement flagrant le WE dernier : on a posé le parquet, enfin pardon LE Parquet dans la pièce principale, on a fini les murs et le sol du cellier, et on a rangé et nettoyé l’étage en vue du déménagement.

Ce parquet a une histoire particulière (et Jules va me jeter des cailloux parce que c’est encore lui qui va s’en prendre plein les dents.. m’en fous il a ka écrire des articles du blog!).

En fait, quand on fait construire une maison, y’a plusieurs degrés au niveau des choix. Y’a les souhaits, les trucs qu’on s’en fout, les trucs que ça fait un peu chier si on peut pas mais tant pis on fera plus tard, et puis, y’a aussi, vous savez, les trucs au delà du souhait, les trucs auxquels on s’accroche comme des moules à son rocher et qu’on en démordra pas.

Moi sur ma liste, y’avait la gazinière piano, un grand plan de travail, et une baignoire en coin. (pas écolo, je sais, m’en fous ^^)

Sur la liste de Jules, y’avait des chambres immenses, un salon immense, et un parquet en bois massif, du chêne de préférence, pas trop jeune, pas trop foncé, pas trop clair, avec des lames larges, au moins 110 mm, et chanfreiné. Le truc impossible à trouver à moins de 70-80e/m2, quoi… (et encore je compte pas la colle, et l’huilage ou la vitrification derrière quoi..)

Sauf que notre budget pour le parquet du salon était de 30e /m2.

Pendant 2 mois, on a fouillé, on a fait les fins de stock, TOUS les magasins de bricolage. Et bien sur à chaque fois, eh bin les lames étaient trop fines, ou c’était pas du massif mais du contre collé, ou c’était pas la bonne couleur. Bref, à s’arracher les cheveux.

Et Jules n’en démordait pas.

Et j’ai fini par dénicher sur un site internet une fin de stock de parquet massif coeur de chêne, brut, lames larges, 2cm d’épaisseur. A 29e/m2 au lieu de 109e/m2….l’affaire du siècle quoi…

Qui dit fin de stock dit zéro garanties, pas de retour ni d’échanges possible, et qui dit site internet dit pas possible de voir la marchandise avant d’acheter. C’était quitte ou double quoi. Soit on prenait le risque, soit il fallait que Jules revoit une de ses exigences à la baisse…

Et là il a dit BANCO (« c’est l’hermine ou la caravane et il a dit BANCO »).

Je vous dis pas les sueurs froides en attendant la livraison, parce que si on s’était fait enfler, c’était 2500e dans le vent.

Mais on a pas été déçus, il est splendide.

Ca faisait donc 6 mois qu’on attendait de pouvoir le poser, et ce WE, avec l’aide de deux ouvriers zélés (et brillants), ça a été chose faite.

Je vous présente donc en avant première : LE PARQUET DE JULES!

Et encore là, il n’est ni huilé ni vitrifié (on se tate il parait que y’a des vitrificateurs mat à l’eau qui gardent le côté brut du bois..), il sera un peu plus foncé et encore plus beau (on verra mieux les veines & noeuds du bois) une fois l’opération faite.

DSC05745DSC05750

Bon, et quelques photos du cellier (on s’en fout un peu plus mais bon… ^^)

Me suis un peu amusée avec la devanture de la GTL (vengeance pour toutes ces heures de souffrance)

DSC05694

DSC05687

Le lino était un morceau acheté d’occase il manquait 10 cm, il a fallu broder ^^.

DSC05696

Publicités

8 réflexions sur “Episode 67 – El parquetto della muerte

  1. Bonjour, je suppose que c’est un peu tard pour répondre, mais le vitrificateur qui garde l’aspect brut du bois c’est le Novisible qui existe également en huile. Il permet de vitrifier son parquet en 4h. Voila

    J'aime

  2. Bonsoir et félicitations pour votre blog très instructif et plein d’humour. Nous nous lançons aussi dans l’aventure du blog et de la non-auto-construction d’une maison ! Bon courage pour l’emmenagement.

    J'aime

  3. bonsoir so et jules nous sommes de tout coeur avec vous pour votre demenagement .et c’est avec grand plaisior que nous serions venus vous donner un coup de main si nous etions dans le coin demain . courage et bon emmenagement les chtis

    J'aime

  4. Bonjour et tout d’abord bravo   Je suis en plein projet de mon coté avec aussi de l’ossature bois. Je me pose pas mal de questions sur le BBC et j’ai tout lu ce que vous avez écrit la dessus. Toutefois j’aurai besoin d’un peu d’aide et de réponse. Si vous avez un peu de temps (je me doute que c est pas simple) – comment avez vous isolé pour être BBC et y avez vous pensé des le départ – à quelle étape aveez vous fait l’étude thermique Merci d avance   Vincent

    J'aime

  5. Ups, vous avais je répondu par email cher ami? J ene sais plus, dans le doute, si vos questions sont toujours d’actu : – on y a pas pensé dès le départ, ce qui fait qu’on a pas été labellisés, plus à cause du poêle (hors cases) que de l’isolation, en fait. Ceci dit on a des amis qui ont passé la labellisation (en théorie manque le blower test, mais ils sont en cours de construction) avec un poêle à bois. – ona fait l’étude thermique juste avant l’isolation, mais l’idéal ets de le faire dès le début du projet.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s