Episode 68 – Lois de Murphy – Démonstration pratique : Le déménagement

Un petit rappel des lois de Murphy, ou lois de l’emmerdement maximum, également appelées « lois de la tartine beurrée » :

1. Toute chose qui peut mal tourner, tourne mal.

ou 1 bis. S’il y a plus d’une façon de faire quelque chose, et que l’une d’elles conduit à un désastre, il y aura alors quelqu’un pour s’y prendre de cette façon.

Et ses nombreuses dérivées :

2. Un emmerdement n’arrive jamais seul.

3. Les objets s’endommagent en proportion de leur valeur.

4. La disponibilité d’un matériel est inversement proportionnelle à l’urgence de la réparation.

5. La probabilité de panne d’un équipement est inversement proportionnelle à son accessibilité.

6. Les objets se situent toujours au dernier endroit où on les cherche.

7. Les paramètres sont toujours indiqués dans les unités les moins pratiques.

8. Le jour où vous aurez un rendez-vous capital les transports publics seront en grève, les taxis seront indisponibles et votre automobile sera en panne.

9.  Si tout semble manifestement bien se passer, c’est que quelque chose vous a échappé.

10. Tout fil ou cable mesuré et coupé à la bonne longueur est trop court.

Celles là ont rien à voir avec l’emménagement, mais je les aime bien..

11. Tout corps plongé dans une baignoire déclenche systématiquement la sonnerie du téléphone.

12. C’est toujours celui qui ronfle qui s’endort le premier.

Allez, un petit dernier, de saison :

 13. C’est quand tu ne regardes pas que le but est marqué.


Démonstration par l’exemple…

Jour J-8

12h Achat d’une seconde voiture, absolument indispensable pour aller s’enterrer à la campagne, loin des lignes de bus.

Super affaire, une twingo première génération, première main, avec un moteur increvable, à chaîne (et pas courroie) de distri, 600e pour un compteur à 140 000 bornes. En plus, coïncidence rigolotte, la dame qui me l’a vendue était enceinte jusqu’aux dents. « J’ai eu aucun problème avec pendant 12 ans!!! ». Tip top quoi, trop fière de ma bonne affaire. Bon, elle met bien « vendue en l’état » sur la déclaration de vente, mais pour 600e on peut pas trop faire la fine bouche, y’a pas de raison.

12h05 Assurage de la voiture.


Jour J-5, -4, -3

Rangement & nettoyage de KerBiloute :  tous les soirs de la semaine précédant le jour J. On a même fini en avance, prop’ nickel, une affaire rondement menée.

Mise au point de la logistique de la journée du déménagement, nos affaires sont dans 3 endroits différents : notre mini appart’ où on campe depuis 1.5 ans, une annexe de mon boulot, et la grange du ptit-vieux-d’à-côté. L’idée c’est « on loue un camion, on fait le tour et on décharge tout ». Plein de gens viennent nous aider,  c’est cool.


Jour J-3

10h Vérification du circuit de plomberie, mise en eau de la maison avec le plombier qui nous a installé le chauffe eau solaire.

11h Appel de Jules : y’a des fuites partout sur les raccords de nourrices, c’est la panique, le plombier veut bien nous réparer tout ça moyennement un peu de sous, mais pas trop, mais pas avant Samedi pour le RDC + eau froide (Samedi = jour J), et pas avant Mardi pour le reste (soit eau chaude, et eau froide dans la salle de bain, Mardi = J+4)

Hum. Loi n°1, ça commence…

16h « Tiens c’est pas le tout de préparer la maison où on va habiter, mais en fait on a pas encore vraiment commencé les cartons, en fait… »


Jour J-2

13h Constat affligeant : on a utilisé tous les cartons récupérés à droite à gauche, et on n’en a plus.

14h30 Achat de cartons chez Casto (masqués, et sur la pointe des pieds, c’est quand même absolument ridicule / honteux d’acheter des cartons de déménagement)


Jour J-1

J’ai ma journée de congés, pas Jules, je suis censée en profiter pour finir de cartonner et recevoir le technicien Orange.

8h30 Heure du rendez vous avec le monsieur d’Orange qui vient installer l’ADSL. (donc lever un jour de congé : 7h, pffffffff)

8h10 Je pars, la tête dans le pâté. Appel du monsieur d’Orange : il aura du retard. Hum.

8h15 La voiture fait CRIIIIIIICCCCCC, puis s’arrête, et ne redémarre plus. Au milieu DU gros rond point de Brest. A l’heure de pointe. Sous la pluie. Je suis seule et enceinte de 5.5 mois. => loi n°8

8h30 Jules vient déplacer la voiture, la mettre en zone sûre et non payante, et me refiler la voiture n°2.

8h45 Je ramène Jules à son boulot, du coup, et repart vers KerBiloute.

9h Le monsieur d’Orange fait mine de pas vouloir installer la box dans mon coffret de communication qui m’a coûté les yeux de la tête. Je le redirige poliment.

Il installe la box, vérifie qu’elle marche, me déleste de 99e, et me laisse gérer mon tableau de comm’ : « trop compliqué pour lui » (sic) et vérifier mes prises RJ45 pas identifiées (bravo moi, une bonne partie de rigolade en perspective). Il est sceptique sur la possibilité d’utiliser le brassage pour le téléphone et la TV (c’est con, dites donc, c’est le but de ce coffret de brassage).

10h00 Les prises sont identifiées, et mon tableau marche très bien. Je me dis que pour 99e j’aurais pu faire tout ça (tout ça consistant donc, pour rappel, à rentrer un code noté sur la notice de la box + la brancher au tableau) moi-même…

(et donc, non, la cause du silence de ces dernières semaines n’était pas du à un cafouillage de connexion à internet…mais bien à l’installation!!!)

10h03 Constat : une seule prise RJ45 sur les 10 de la maison déconne. C’est celle de l’entrée, où on avait prévu de mettre le téléphone.

11h Installation & branchement du frigo dans KerBiloute (qui a passé un an dans la grangeduvieux), top anticipation rapport aux bières pour le lendemain, bravo moi.

 

Jour J

8h30 On attaque.

9h30 Le premier aide-déménageur arrive. Il continue le remplissage du camion avec Jules. Moi je pars vers KerBiloute pour réceptionner le plombier ET l’artisan qui vient nous poser le plan de travail de la cuisine et livrer notre table à manger. (oui, justement aujourd’hui, le jour du déménagement, hin hin hin)

11h Le chargement depuis le mini appart est fini. On se donne rendez vous devant mon boulot, pour le chargeage n°2, boulot qui a la bonne idée d’être en bord de mer (donc pique nique prévu à midi, l’est pas belle la vie?)

11h05 J’arrive au boulot, les déménageurs sont là. J’enlève l’alarme du boulot, je montre le chemin aux déménageurs.

11h10 Le chargement est en cours, je laisse mes déménageurs aux soins de Jules pour aller acheter le pique nique. Je laisse le code de l’alarme à ma petite soeur, au cas où. (mais y’a pas de raison…)

11h40 Le chargement n°2 est fini, les courses aussi. Appel de Jules qui m’annonce qu’ils ont réussi à déclencher l’alarme. Je demande ce qu’ils ont fait. Il me répond qu’ils sont partis en courant et que ça s’est arrêté. (au lieu, donc, de retaper le code de l’alarme) => loi n°1bis et 9.

12h Je repasse au boulot expliquer au gardien qui a été appelé chez lui pendant le WE, que c’est ma faute si l’alarme s’est déclenchée.

12h10-13h Pique nique

14h Arrivée à KerBiloute, déchargement du camion, et vidage de la grange du vieux (lieu n°3)

15h « Tiens j’ai l’impression que le frigo fait pas beaucoup de bruit. » « Tiens la lumière du frigo s’allume pas ». « Tiens ce qu’on a mis dans le frigo hier est pas froid »

15h 03 Constat : le frigo est mort. => lois n° 2 et 3

15h20 Je pars avec un ami McGyver constater les dégats sur laTwingo abandonnée dans Brest depuis la veille.

15h25 La chaîne de distribution de la Twingo achetée il y a 5 jours s’avère être une courroie, pas changée depuis 12 ans, donc, et qui vient de flinguer en partie le moteur. => lois n° 2 et 3

17h Je rentre à KerBiloute, nos potes ont bien bossé, tout est vidé. Par contre, faute d’indications (Jules est parti rendre le camion), ils sont rentrés chez eux, et reviennent pour l’apéro et manger. Il n’y a donc pas un carton de déballé ni un meuble de monté. (‘fin, si, ouf on a réussi à leur faire monter les lits, quand même.

17h02 Constat n°1 : le plombier nous bien mis UN point d’eau, froide, dans la cuisine. Constat n°2 : le plan de travail en chêne ne va pas supporter l’eau tant qu’il ne sera pas ni huilé, ni vitrifié, ce qui condamne le seul point d’eau de la maison.

NB sympa : voici le plan de travail, vous pouvez voir qu’il est sublimissime et hors de question de l’abîmer!!!

DSC05784

DSC05785

Constat n°3 : on arrive pas à utiliser la gazinière piano achetée d’occase. Ca s’allume pas et ça sent le gaz, et la notice est claire comme du jus de boudin.=> lois n°2, 4 et 7.

20h Retour des déménageurs, apéro + barbec’ géant. Moment bien sympa.

22h Tout le monde réintègre, naze, ses pénates.

22h02 Jules et moi on est seuls dans KerBiloute.

Crevés. Sales. Sans eau froide, ni possibilité de la chauffer si on en avait. Sans frigo. Avec une montagne de vaisselle et pas de point d’eau utilisable.

Et la maison ressemble à ça :

  DSC05826DSC05827DSC05828

Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh.

So’

PS : Rassurez vous, depuis, ça va mieux, on a bien déballé les cartons, on a petit à petit récupéré eau froide, eau chaude, frigo et voiture en état de marche.

Enfin, on a aussi échangé un décodeur orange au bout de 10 jours (décès subit inexpliqué), et une TV au bout de 3h (haut parleur défaillant). Une certaine loose au niveau matériel, hein.

Publicités

6 réflexions sur “Episode 68 – Lois de Murphy – Démonstration pratique : Le déménagement

  1. A wonderful article that was shared here tells about the Murphy’s Laws. I have gone through the laws, which is also called as "laws of buttered bread". The demonstration by example has helped me to get a clear idea about all the laws.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s