Veuchs 2.0 Episode 1

Comme tu le sais, ou pas, Jules et moi allons nous marier cette année. (youhou)

Donc : je laisse pousser mes cheveux (désolée si t’es un mec, l’ellipse parlera aux filles. De toute façon, si t’es un mec, à moins que t’aies les cheveux blonds et longs, laisse tomber cet article, ça va pas te causer). Je laisse pousser mes cheveux avec un objectif mirifique dans ce genre.

Ouais, je sais, la fille, elle doute de rien. OK, ok, soyons honnêtes, je n’y arriverai pas sans triche, mais enfin, pour la base, il faut quand même que je laisse pousser.

J’ai les cheveux fins et fragiles. A chaque fois que je leur fais quelque chose, ils sont au bord du suicide. La permanente j’ai tenté une fois (ne demande pas de photos, ça ne sert à rien, elles ont toutes accidentellement brûlé), j’ai du me raser la tête, peu ou prou.

Niveau couleur, ils sont blond moyen cendré, cad que de base c’est moche et terne et ça vire sur le vert, et quand tu fais 3 mèches et demie, tu as le blond parfait devant lequel toutes les coiffeuses s’extasient (je cite : « Ooooh, ce blond, ce BLOND !!!! » Fin de citation). Sauf que quand je fais 3 mèches et demie, je les pourris. Je résous habituellement le dilemme en les portant blond joli et pas trop longs.

Ceci posé, j’en reviens au point de départ de cet article : je laisse pousser mes cheveux.

Il faut donc que j’arrive en Mai avec une longueur correcte, ET en bon état (truc de foufou). Comme ça nécessite de loooongues recherches et de nombreux tests, je m’en vais partager avec toi mon savoir capillaire tout neuf. Ah oui, alors petit point blogueuses mode cheveux (c’est mal de se moquer). Je vous sélectionne de suite celles qui racontent pas des conneries grosses comme elles et font l’effort d’utiliser leur cerveau, ça vous épargnera les vidéos youtube type : « la méthode américaine pour faire pousser les cheveux de 3 cm en une semaine : se masser la tête en bas « inversion méthode » » ou « pour éviter de graisser vos cheveux, il faut plutot les hydrater avec des produits à base d’eau, tenez par exemple j’utilise cette HUILE blablablabl » « Les silicones étouffent le cheveu en l’empêchant de respirer blablabl ».

Bref, lisez directement elle, et elle. Vous devrez avoir l’essentiel. Déjà, elles vous apprendront à décrypter les compositions de ce que vous achetez, et ça, c’est pas du luxe.

Bon alors, petit 1, j’ai arrêté de faire ma bourrine. Et c’est pas simple, parce que mon créneau cheveu le matin c’est à peu près 2 minutes : je bourrine au peigne, et j’attache avec un élastique. Point. Plus de temps, et je suis dans le jus niveau horaire. Là, je brosse soigneusement et gentiment mes cheveux matin et soir, j’ai l’impression d’être Catherine Deneuve dans peau d’âne (une princesse vaguement mièvre, quoi, qui chantonnerait en se coiffant) (tiens, cette vidéo est cadeau).

Petit 2, j’ai arrêté le silicone ou presque. Et les produits un peu caca (super topo sur les produits caca vu du dedans par une formulatrice cosmétique par ici, je vous conseille fortement cette lecture), mais surtout le silicone qui niveau environnemental, pue grave du cul. Et là, bin c’est pas simple non plus, parce que j’ai pas encore trouvé un démêlant parfait, et dieu sait que mes cheveux ont besoin d’être démêlés.

J’ai testé ça :

rahua

  • Pas magique, c’est rangé dans la catégorie naturel-luxe (et le tarif qui va avec, heureusement qu’ils font des doses produits à l’essai…) et j’ai l’impression que mes cheveux regraissent super vite. Pas fan. (acheté chez Ecocentric)

 

 

 

 

Et ça :

catalogue_bases-neutres_masque-capillaire-bio_1_2

  • Consistance un peu bizarre qui « gonfle » avec la flotte (je soupçonne le beurre de karité), ça regraisse pas trop, en revanche, baaaah, ça démêle pas moult non plus. (Produit aroma zone)

 

 

 

Globalement, quand on passe au naturel après avoir été habituée au silicone, les shampooings et après shampooings de base, c’est… compliqué. Ca mousse pas, ça démêle pas, ça fait pas le cheveu doux. Même quand tu mets le prix. Enfin, je cherche, je cherche, je vais finir par trouver. Et en fait, produit de base lavera en biocoop, ou produit super luxe qui coûte un bras et un oeil, je n’ai pour l’instant pas vu de différence magique (si, l’odeur). Après, je n’en suis qu’au début de mes explorations!

Petit 3, niveau couleur, je me suis calmée, j’ai fait un léger tout petit minuscule balayage en décembre parce que cheveu terne + teint d’hiver, c’était plus possible d’avoir l’air anémiée avec un cancer en stade terminal. Ça a déjà suffi pour les abîmer un peu.. pffff. Et j’en referai un 15 jours avant le mariage (et après, si j’ai réussi à avoir des cheveux corrects, j’essaie de les laisser pousser, et de ne pas toucher à la couleur chimiquement… j’essaie, quoi…)

Petit 4, je me lave moins souvent les cheveux. En temps normal, je les lave un jour sur deux, un jour sur trois. J’essaie de limiter à deux shampooings/semaine. Le dernier jour, c’est moche et gras et incoiffable. Du coup, j’ai trouvé une astuce toute simple (mais qui à mon avis marche surtout sur les blondes, vu qu’il en reste un petit peu dans les cheveux après) : utiliser de la farine de pois chiche en shampooing sec. Et là, tu me demandes : pourquoi du pois chiche? Eh bin je te réponds.. j’en sais foutre rien. Mais ça marche.

Petit 5, j’essaie des tonnes de trucs. Le numéro un de tous les numéros un de la perfection capillaire, très très loin devant, c’est la recette magique combo henné neutre – huile de coco – huile de ricin – infusion de camomille – citron. Ça gaine les cheveux, un truc de foufou, moi qui n’ai jamais eu le cheveu fort et costaud, c’est le jour et la nuit. J’ai laissé poser une nuit entière la dernière fois, et vraiment l’effet est là. MAIS (et malheureusement il y a un mais), le henné neutre fonce un peu les cheveux, et ajoute du jaune, surtout sur les mèches…du coup, je suis obligée de m’en passer jusqu’au D day (et après je m’en donnerai à cœur joie !)

En fait, en naturel, ce qui est bien, c’est les poudres. J’avais souvenir de henné à 15 ans, avec des marques de merde achetées dans des magasins qui sentent le chichon, qui faisaient des gros paquets et laissaient tes cheveux tous secs et emmếlés. Mais en fait, une bonne marque, avec une poudre bien fine, mélangée à des huiles nourrissantes, certes tu perds un peu de cheveux pendant l’opération, et faut mettre un bon démêlant derrière, mais rien de comparable avec l’horreur adolescente.

Et y’a pas que le henné.

En ce moment, je suis plutôt sur un combo SIDR-SHIKAKAI, moins efficace, je dois l’avouer (et le shikakai, ça fait tousser, c’est grave irritant des voies respiratoires, ptet pour ça que ça a ce nom rigolo, pour compenser ?). Ma sœur m’a offert du kapoor sughandi ou kapoor kachi, chais plus lequel, je vais faire des études comparatives.

Après les poudres, quand comme moi, tu aimes que ton shampooing te prenne pas 10 ans, ou que tu vas régulièrement à la piscine…faut un plan B.

Donc ma méthode actuelle est :

  • Un shampooing + AP vite fait en sortant de la piscine en semaine, avec ce que je trouve comme produit (à optimiser).
  • Un « enlève-sébum moche des racines » à la farine de pois chiche en semaine (magasin bio),
  • Et un vrai rituel cheveu pour le coup le WE. Au lieu de tout miser sur l’après shampooing, qui en naturel je le répète démêle bof, faut miser sur l’avant shampooing, le bon truc bien dégueu à base très très alimentaire que tu te laisses poser des heures sur la tête. Après, tes shamp. et AP moyens, c’est pas grave qu’ils soient moyens, parce que t’as fait un vrai soin à tes cheveux et qu’ils sont tous beaux et nourris du dedans.

Hormis ma recette parfaite inapplicable jusque Mai, je fais des gloubi boulga avec les produits suivants, en attendant de trouver LE 2è combo parfait :

  • Phytokeratine
  • Du miel
  • De l’avocat
  • De l’oeuf (que de la bouffe, je te dis!)
  • Poudres de soie
  • Lait de coco
  • HE d’ylang ylang
  • Huile de moutarde
  • Huile de ricin : c’est super épais, mais en mettre quelques gouttes en massage les veilles de shampooing, j’ai vraiment eu l’impression qu’en terme de pousse c’est efficace (ou alors c’est juste le massage J )

Les trucs ci-dessus que tu trouves pas en biocoop, tu trouves ça sur aromazone, en prix et taille d’essai si nécessaire, et les poudres, je les ai trouvée chez indigo et compagnie.

J’ai testé le bain d’huiles (coco-ricin-moutarde) en avant shampooing, mais les huiles seules m’ont trop graissé les cheveux, un shampooing et un AP n’ont pas suffi à rincer. Du coup l’huile c’est par petites touches sur les pointes, ou en mélange avec une poudre.

soin cremeCe qu’il faut que je teste maintenant, ce sont les produits hydratants à appliquer sur le cheveu le soir ou le matin, des espèces de crèmes.

Genre ça. Je reviendrai te dire quoi.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s