Aout sans plastique #2 (Not very glorious) bilan

Début des vacances, nous décidions, résolus et déterminés, de tenter un mois d’aout sans plastique. Etant entendu, vue la période de vacances scolaires, que le « sans plastique » équivalait à « avec le moins de plastique possible ». Etant également entendu que la définition de « sans plastique » intégrait « tout plastique », incluant donc les recyclables, hein (ça n’est pas « pas du plastique » à notre sens). (Wouh, dans cette intro, ça fait 6 fois le mot plastique, belle perf’.)

Il est d’usage de faire une petite photo de « regardez le peu de déchets que nous avons produits ce mois-ci! », mais 1/ aucune raison de se vanter du résultat, je crois, et 2/ nous sommes partis en vacances, à 5, EN TRAIN (avec traversée de Paris en métro included, ah, ah, ah), et n’avions pas particulièrement envie d’ajouter au poids de nos bagages nos détritus accumulés. Donc pas de petite photo-bilan, désolée, fin de la parenthèse.

Un mois après cette tentative (plus le retard inhérent à l’inertie habituelle préalable à la rédaction de mes billets), c’est l’heure du bilan. Pour être honnête, c’est moche. Force est de constater que les jours de réussite, aka « jours sans plastique », n’ont pas été nombreux. Avec la meilleure volonté du monde, à nous tous seuls, impossible de passer un mois de la vraie vie normale sans qu’on nous colle du plastique dans les pattes.

Il y a notamment :

  • Bah les jouets. Trois anniversaires pour KerBiloute en aout, et quand ton môme te tanne depuis au bas mot Mars pour avoir LE lego Star Wars machin truc (sans parler des 4 pages de liste de cadeaux en attente derrière, et crois moi, dedans y’a pas « mikado » ou « train en bois ») (ou que ton mec te tanne depuis Mai pour avoir une platine vinyle avec bluetooth dedans) (me demandez pas l’intérêt du bluetooth j’ai toujours pas compris), bin t’as pas le cœur (enfin moi je l’ai pas) de lui offrir un cadeau alternatif de type « une heure de balade avec ta maman qui t’aime » (je vous passe la description du cadeau alternatif du mec). Alors peut être on ne les a pas assez éduqués dans « le jouet en bois c’est bien/les possessions matérielles c’est le mal/etc », mais… trop tard, j’ai envie de dire…
  • Les fucking cale-colis. Bah oui, on a commandé et acheté sur internet un certain nombre de produits pour remplacer nos produits jetables en plastique : des couches lavables, des produits d’occasion, une machine à faire des bulles dans ton eau du robinet. Et bien évidemment, tout ça est emballé, suremballé, et calé avec des chips de polystyrène..
  • La réglementation. Déjà j’ai pris sur moi de me trimballer avec mes tupperwares dans les allées des magasins, mais dans un supermarché, on a carrément REFUSE de ne pas emballer mon Maroilles dans le papier plastifié et me le peser dans mon tupperware (vous me direz, dans le cas du Maroilles, multiplier les emballages n’est pas une mauvaise idée en soi), parce que le fromage au lait cru bin c’est la procédure de l’emballer comme ça, rapport à la microbiologie qui peut rendre malade toussa. Autre exemple, dans ma biocoop, on peut (re)remplir les vieux bidons d’adoucissant (la lessive est faite maison désormais, mais pas l’adoucissant, je trouve que le vinaigre proposé en alternative n’est vraiment pas aussi efficace), SAUF QU’il faut que le bidon soit strictement identique à l’original, pour des raisons de description du contenant et des sigles de sécurité. Ce que je comprends. Mais au final, j’ai racheté un bidon…
  • Les produits laitiers. Je ne suis pas prête à me passer de yaourts (et même pour les faire moi-même, je dois en avoir au moins un, LE yaourt originel!), ni de crème fraîche, ni de fromage blanc… eh bien tout cela est impossible à trouver hors emballage plastique. Peut-être je pourrais trouver une ferme pas loin, sans doute. Mais là on touche aux limites du système : l’essence que j’utilise pour faire trois magasins ou lieux d’approvisionnement au lieu d’un (j’habite la campagne, la vraie…) finit par compenser le bénéfice écologique… Et puis on touche à un autre point critique, ce que j’ai réussi à faire en période de vacances (me préparer mon pique nique tous les soirs pour le lendemain, faire plusieurs magasins dans la semaine en fonction des maraîchers ouverts, etc, prendre le temps d’étudier chaque solution, chaque produit), eh bien quand après le taf il faut encore récupérer les enfants, leur faire faire leur 600 tonnes de devoirs, les laver, les nourrir, aller à ses activités extra sco, gérer le linge et la logistique, eh bien ça ne passe plus dans le timing. Donc en ce moment, mon pique nique, je l’achète au taf et les salades… sont dans des emballages plastiques. Nul!

Mais je ne veux pas noircir le tableau, nous avons réussi à modifier un certain nombre de choses, que je vais lister ci dessous avec un regain d’allégresse. Mais le constat général est malgré tout qu’il y a absolue nécessité que les mentalités, l’offre (et/ou la réglementation) évoluent AUSSI pour que les alternatives au tout plastique existent réellement, en pratique. On n’y échappe pas, à moins de vivre en ermite, sans enfant (ou avec des enfants qui ne sont jamais soumis au monde extérieur), et d’une manière ou d’une autre extrait de la « vraie vie ».

Dans la salle de bains :

SONY DSCLa photo est un peu sombre, la faute au contre jour (et en même temps, je partage avec vous la vue sur la campagne qui est la nôtre quand on se douche…classe, non?), mais représentative : de droite à gauche, l’unique shampooing, l’unique après shampooing, un masque aromazone à finir, un gommage maison qu’une collègue m’a fait, et le savon pour le corps. Et that’s all en terme de « produits pour se laver qui habituellement encombrent le rebord de la baignoire » (et encore, je crois que l’après shampooing va passer à la trappe aussi). Sinon :

  • Plus de cotons démaquillants, une bonne âme amie m’a fait des démaquilleurs personnalisés lavables
  • Plus de gel douche, savon solide pour tout le monde
  • Un seul shampooing en gros conditionnement, pas encore reremplissable… et un seul après shampooing
  • Une crème de jour, une crème de nuit. Point.
  • Pas encore de changement niveau brosses à dents ou dentifrice, je crois qu’on ne passera pas au dentifrice solide.. en revanche les prochaines brosses à dents des enfants seront compostables.
  • Recyclage des recyclables (non, on le faisait pas avant, vous pouvez huer)

Dans la cuisine :

  • Utilisation de sacs poubelles biodégradables
  • Courses principalement en biocoop avec utilisation de sacs en coton, tupperwares et contenants plastiques, vrac au maximum
  • Chez le boucher et le fromager avec les tupperwares (défi personnel difficile !)
  • Plus de pompotes ni de compotes individuelles
  • Yaourtière, plus de pots de yaourts !
  • Plus de bouteilles plastiques pour l’eau, l’eau gazeuse, les sodas, les jus de fruits ni le lait (et là c’est grosse réussite) : eau du robinet, soda stream, big bags de jus de fruits et/ou bouteilles en verre, et gourdes, chacun la sienne !
  • Fabrication maison des céréales (mais bon… une grande partie des matières premières se vend… sous emballage plastique)
  • Thé en vrac (ça aussi c’est duuuur, je suis une feignasse du thé)
  • On retente des paniers AMAP légumes/fruits/œufs. En test, car ça me complique la vie : je ne peux choisir le contenu, mes enfants sont légumophobes, je les récupère le Vendredi (les légumes, pas les enfants). Par contre niveau emballage, c’est nickel.

Voilà, pas simple, pas simple, mais on avance petit à petit. Suite au prochain épisode!

Publicités

2 réflexions sur “Aout sans plastique #2 (Not very glorious) bilan

    • Ah pis en effet vous avez l’air d’être un pro sur le sujet :). J’avais beaucoup d’a priori liés à de mauvais souvenirs d’enfance, mais au final ça marche bien. Ça vaudra la peine que je lui dédie un article entier je pense!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s