Construction d’un Stand Up Paddle (presque) écologique #1

Jules est un surfeur sur le tard. (normal, il est né à Lille, et bon, les vagues de la mer du Nord… enfin voilà, quoi.) Ah oui, et disons aussi, tant qu’à être précis qu’à 40 ans moins peu de temps, il est plutôt un bodyboarder sur le tard. Trop vieux pour ces conneries (pour les cheveux longs décolorés par le sel tel Patrick dans Point Break et pour l’initiation au surf sans se péter un membre).

brignoganDans une volonté de partage d’activités en couple (nous en sommes rendus à échanger les infos logistiques par mail, ou par autres personnes interposées, qui savent mieux que nous les projets de notre moitié, pour dire si c’est nécessaire de trouver du temps ensemble… ), et après l’échec de l’initiation de Jules à la danse, c’était donc à mon tour de tenter de rejoindre ma moitié sur son terrain hobbyal (et non pas hobbital, sachant qu’aucun de ces deux adjectifs n’existe dans la vraie vie).

Je vous passe les détails, les informations essentielles à retenir étant que 1/ je ne suis pas morte noyée, 2/ qu’il est hors de question que j’y retourne, 3/ que je me suis fait un avis assez tranché sur le mec qui a inventé la cagoule-pour-aller-dans-l’eau. Bref, les activités de glisse, a priori, ne semblaient pas être pour moi.

Jusqu’à ce qu’il y a deux ans, on tente le SUP.

Et là, révélation! Déjà, merci le yoga et la danse, tenir en équilibre ne me pose aucun problème, ce sont exactement les mêmes muscles qui doivent s’activer. Je me suis donc amusée de suite, sans passer par l’étape je-tombe-tous-les-3-mètres. Et après, c’est que du bonheur. J’aimais déjà beaucoup le kayak pour le côté balade contemplative (et le côté tu te ne te fais pas retourner comme une crêpe par une vague de 2 mètres), mais l’angle de vue est encore différent. Déjà, on voit le fond de l’eau. (enfin, chez nous, en Bretagne, on voit le fond de l’eau, et d’ailleurs il est entendu que je ne me baigne pas dans une mer où je ne vois pas mes pieds!) Et puis, une fois les appuis pris, on peut même trouver un peu de sensation de glisse plutôt agréable, sans les désagréments du surf cités plus haut (moi aussi, trop vieille pour ces conneries). Enfin, bref, je suis tombée amoureuse du SUP. (en plus y parait que tu peux faire du yoga dessus, perspective fort intéressante!)

Maintenant, le budget pour s’équiper de pied en cap calme un peu. J’ai bien envisagé de revendre notre dernier enfant, mais enfin, on s’y est attaché, avec le temps. Et puis comme d’habitude, un équipement « pas trop cher », c’est en plastique (SUP gonflable), fabriqué on ne sait où par on ne veut pas trop savoir qui ni comment… et un beau SUP éco-conçu fabriqué en France c’est donc un âne mort. Ou deux.

Et puis même joli et éco-conçu, parfois/souvent, une planche de surf/body/SUP, c’est mega -cracra : un pain de polystyrène (miam), plein de résines et de solvants, de la fibre de verre… etc.

Mais enfin, si on remonte un peu à l’époque des premières planches, c’était quand même des bouts de bois. Y’a donc bien moyen de faire d’un bout de bois une planche de SUP, non? Eh bien… oui.

Et devinez qui c’est l’inconsciente qui s’est dit « oh bin tiens, arrivé là,  j’ai qu’à me la faire, ma planche de SUP »?

Voilà. J’ai fini l’étape 1, celle du design. Pas la plus compliquée, j’en ai peur :).

Je reviens vite te faire un petit topo sur le vocabulaire (encore un monde de nouveaux mots auxquels je n’ai rien pipé), et sur les éléments importants sur lesquels il faut se pencher. Évidemment, tout ce qui est important et que je n’ai pas mesuré (j’y couperai pas, y’a pas de raison, je n’ai trouvé personne, même en le payant, qui accepte de me donner des conseils, ça sera donc apprentissage par l’erreur et par tâtonnement), tu le découvriras au fur et à mesure de mes avancées…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s