Episode 1 – Chercher la maison, trouver son nom

Printemps 2018

Lorsque nous avons vendu KerBiloute, c’était en partie pour nous libérer de nos chaînes. Moins de dettes, moins de trajets, plus de voyages, plus d’air. La vente s’est faite en 15 jours, très rapidement, trop rapidement même pour moi et les enfants qui avons du digérer un peu.

Nous avons donc du tout aussi rapidement trouver une autre maison à habiter, et y emménager avant la rentrée des enfants. L’idée était d’y rester 3-4 ans, jusque la fin et stabilisation de ma reconversion professionnelle. Dans cette optique, on avait deux choix : prendre ce qu’on trouvait dans le budget et nos critères écologiques (inférieurs à KerBiloute, évidemment, mais on ne voulait pas non plus une passoire énergivore) qu’on s’était fixés, ou prendre ce qui nous plaisait en augmentant le budget. Bon, on a pris l’option 2.

Nous avons donc emménagé dans une maison aussi grande que KerBiloute, plus chère, et il s’avère que nous avons eu à la fois froid et à la fois des factures de chauffage proprement astronomiques. Son emplacement près des transports en commun était bien sur papier, mais au final, je me retrouve à prendre un bus + le tram + un bus pour arriver au boulot (+50 min de trajet par rapport à KerBiloute, argl), donc à régulièrement prendre quand même ma voiture. Et faire les courses au supermarché à côté parce que je n’ai plus le temps de faire la tournée des fournisseurs bio, locaux et ZD… Pour l’empreinte carbone, on repassera.

L’argent ne vaut rien, les taux sont au plus bas, et le prix des maisons sur Brest est plus que correct. Dès la première simulation, nous constatons qu’en achetant à nouveau, plus petit et mieux isolé, sans apport, nous pouvons baisser notre budget location/remboursement d’emprunt de quasi 200 euros. Sans parler de la consommation et des factures d’énergie.

Nous voici donc repartis dans le monde merveilleux de l’immobilier, en chasse. L’avantage, et l’inconvénient à Brest, c’est qu’il y a peu de maisons, et que 60% se ressemblent : construites après guerre, mal isolées, jardin en rez de cave, un couloir central qui dessert une cuisine et un salon, deux chambres à l’étage, habitées par des vieux jusque leur mort. Donc isolation et déco à refaire intégralement +/- électricité et plomberie itou. Ou alors déjà rénovées de manière plus ou moins heureuse et intelligente. Autre option : du neuf de constructeur CCMI, genre Tréco, en lotissement. Cette dernière option a été exclue d’emblée par Jules, qui de toute façon se serait fait virer de l’Acacia Bois avec un projet pareil. Une énorme partie du boulot de tri a donc été fait simplement en regardant les annonces en ligne.

Nos critères :

Maison ou appartement? Notre petit dernier a vécu exclusivement en maison, à la campagne. Epargnons nos voisins. Nous n’avons nous mêmes plus eu de voisins du dessus depuis 10 ans. Epargnons nous.

De la lumière.

Un extérieur suffisamment grand et isolé pour y mettre une table pour manger, et suffisamment petit pour ne pas passer plus de 30 min à tondre.

Budget maximum : 170-180 K€, travaux compris.

Objectif de consommation pour ce budget : pas plus de 100 kWh/m2 par an.

A proximité du tramway. Dans une rue relativement calme.

Un cahier des charges pour chacun :

  • Un espace pour que moi et les deux grands (un collégien, un lycéen, et une étudiante!), on puisse s’isoler pour étudier.
  • Une zone commune à tous, et une zone commune « enfants/ados », isolée, avec les consoles de jeux dont on a rien à caner, et de manière à ce que les ados puissent avoir un peu d’indépendance dans leurs sorties et invitations (et pourquoi pas repas).
  • Un espace pour chacun, pour dormir/lire, jouer aux legos/dessiner en ce qui concerne le plus petit. Dans l’idéal une chambre pour chacun. Une modularité pour manger à 2/3/5/plein d’amis.

Nous avons sélectionné deux maisons à visiter : une « classique brestoise » rénovée, et une petite chose atypique de 3 niveaux qui nous semblait extrêmement mignonne sur les photos, mais peut être un peu petite? Et des années 30, donc à voir absolument comment elle avait été rénovée. La première nous a immédiatement déplu : une réno avec des matériaux cheap, au niveau de la mise en oeuvre : « ni fait ni à faire », comme dirait Jules, qui a l’âge de 85 ans quand il s’agit d’expressions et de dictons, sans aucun cachet, avec une décoration contemporaine pleine de plastique (donc qui aura mal vieilli dans 3 ans), un aménagement ultra classique lui aussi : cuisine -salon en bas, toutes les chambres en haut, pas de bureau, pas d’espace commun pour les enfants. La seconde nous a immédiatement fait tomber en amour, mais en l’état, seul deux de nos trois enfants pouvaient y trouver une place. Le grand a beau passer en terminale et vivre la plupart du temps chez sa mère, ce n’était pas une raison pour ne pas lui prévoir un espace rien qu’à lui (surtout qu’il y tient!).

Visite guidée rapide, je décrirai tout cela dans un prochain billet. De gauche à droite et de haut en bas : Vue du salon depuis la cuisine (étage 1), vue du salon (étage 1), vue de la salle-de-bain intégrée dans une des deux chambres (étage 2), vue du salon n°2 (RDC), vue de la véranda (RDC), qui donne sur le jardin.

Nous avons rapidement fait fumer nos cerveaux, sollicité nos amis professionnels sur l’état de la maison, et fait une offre.

Pas envie de l’appeler KerBiloute II, il a fallu lui trouver un nom. On a mis le petit dernier à contribution, il est en école bilingue français/breton. C’est donc lui qui a principalement participé à dénommer la maison : « Fritez Ruz ». Littéralement, la « Frite Rouge », en breton dans le texte. Frite pour le côté flamand, en breton pour le côté breton, et pourquoi rouge, me direz vous? Parce que si on se débrouille bien, sa façade devrait ressembler à celle-ci (en moins impérialiste, hein, je parle de la couleur):

daniel-von-appen-326933-unsplash
Photo by Daniel von Appen on Unsplash

Mais ça, ça sera une autre aventure, du type « Toucher aux façades dans une agglomération »…

Publicités

Un commentaire sur “Episode 1 – Chercher la maison, trouver son nom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s