Le projet Kerbiloute

Juin 2008 – Near Brest –

Un chtimi surnommé Jules, une bretonne  : moi-même, So’, votre dévouée narratrice, et 2 grenouilles chtimo-bretonnes voudraient bien une maison. Ils aimeraient bien avoir tous une p’tite place, un jardin, et une maison à empreinte écologique minimum. Et que ça rentre dans leur budget quoi…rien de bien extraordinaire en somme…
 En Somme mais je croyais que c’était en Bretagne? (vous constaterez à la lecture de nos aventures que So’ a avalé un clown étant petite et que donc côté blague attention il y a du niveau)
Pas extraordinaire? Bah…si. Premier constat, en juin 2008, aucun constructeur ne sait faire de maison clé en main à faible empreinte écologique en Bretagne. Deuxième constat, ceux qui proposent des ersatz suréquipés et mal isolés margent à 20% de plus, et on passe plus. Une seule possibilité : réaliser les plans, être nos propres maîtres d’oeuvre et se réserver un maximum de travaux.

Quelques mois, zéro bobo (si!), diverses mésaventures, et beaucoup de nouveaux amis plus tard…

Nous avons emménagé dans une KerBiloute pas-tout-à-fait-finie-mais-habitable en mai 2010 et une 3è grenouille nous a rejoint en aout 2010 (oui, vous comptez bien, trop l’éclate la peinture au plafond avec le gros ventre), au cas où on s’ennuierait une fois emménagés…


Je m’aperçois que nulle part je n’ai repris les caractéristiques principales de la maison.

Réparons vite cet oubli! Vous m’excuserez y’a un peu des copier coller de l’étude thermique, ce qui explique le ton..chiant.
Allez, pour vous aider à lire en diagonale et à zapper des paragraphes, les données explicatives et pointues un peu reloutes sont en italique, okay?

Données générales & performances thermiques visées

Kerbiloute est une construction en R+1 (un parallélépipède!) en ossature bois (section 145*45), de 123 m2 habitables.
L’ossature bois est un système constructif qui permet de mieux isoler et de supprimer les ponts thermiques présents dans les projets de constructions classiques. Ces facteurs contribuent à obtenir un niveau d’isolation de l’enveloppe du logement très performant.

Le bardage est en douglas (un peu orangé, qui grisera en vieillissant, vu qu’on ne va pas le traiter), l’ossature en bois classe 3 et les tours de fenêtres en red cedar (classe 4).

Le niveau de performance visé par le projet est l’obtention du label BBC avec une consommation du logement ne dépassant pas la valeur de 55 kWhep/m²/an.
 La consommation à ne pas dépasser pour être conforme à ce label est de 50 kWhep/m²/an, cette valeur est corrigée et ramenée 55 en fonction de l’altitude et du climat. Dans notre projet le coefficient de 1.1 est appliqué car le logement se trouve dans la zone climatique H2A.

Le projet a une orientation plein Sud, un pourcentage élevé de menuiseries orientées au Sud, peu d’ouvertures à l’Est et à l’Ouest et aucune ouverture au Nord.

Les menuiseries sont composées de vitrages à isolation renforcée, elles présentent un coefficient menuiserie + vitrage performant, de l’ordre de 1.4 à 1.6 W/m²°C alors que le niveau de référence RT 2005 est de 2.1 W/m²°C.

Chauffage

Le projet prévoit l’installation d’un poêle à bois en partie centrale de l’habitation, avec peu de cloisons intérieures et un vide sur séjour.

Ventilation

Outre l’équipement de chauffage, l’habitation comprend une ventilation performante du type VMC HYGRO B.


Production d’eau chaude sanitaire

Afin d’avoir une consommation la plus faible possible sur tous les postes, l’installation d’un CESI : Chauffe Eau Solaire Individuel est également prévu. Le CESI retenu est le suivant : 2 capteurs plans (4,6m2) VIESMANN ref CVS3 22N (ref ADEME S 07/09 3000).

En terme d’éclairage, des ampoules basse consommation sont prévues dans toutes les pièces.


Isolation

  • Paroi orientée Nord : Isolation en laine de bois de 145 mm d’épaisseur + pare pluie rigide et isolant en fibre de bois de 18 mm d’épaisseur + contreventement en AGEPAN de 16 mm d’épaisseur. (R=4,35)

  • Paroi orienté Ouest : Isolation en laine de bois de 160 mm d’épaisseur + contreventement en AGEPAN de 16 mm d’épaisseur. (R=4,39)

  • Paroi orienté Sud et Est  (paroi est protégée des vents par un talus végétal): Isolation en laine de bois de 145 mm d’épaisseur + contreventement en AGEPAN de 16 mm d’épaisseur. (R= 4)

  • Toiture : isolation en laine de roche de 240 mm d’épaisseur. (R=5,85)   

  • Plancher sur terre plein : Dalle bois sur vide sanitaire, isolée de ouate de cellulose de 200 mm d’épaisseur. (R=5)

  • Menuiseries extérieures :

  • Ossature bois/alu avec double vitrage stadip 4/12/44/2, MRPT Uw = 1.6 W/m²°C

  • Ossature bois/alu avec double vitrage VIR 4/16/4, MRPT Uw = 1.4 W/m²°C

  • Portes extérieure bois Uw = 2.0 W/m²°C

Nous récupérerons l’eau de pluie dans un big bag et installons des toilettes sèches.

Plans

 

 
RDC :
Au plafond du placo, on va essayer de trouver le courage de laisser les poutres apparentes.
Une entrée carrelée avec un placard.
Un salon- salle à manger- cuisine parquet chêne (si on y arrive) avec juste le long de la cuisine (qui n’occupe qu’un pan de mur.. mais 4m de long quand même) du carrelage grands carreaux rectangulaires type rouille. (ceux à droite, là)

Un cellier/buanderie qui donne sur la cuisine via une porte à galandage pour optimiser l’espace, j’ai bien envie de rcouvrir cette porte de peinture à tableau noir, pour pouvoir écrire à la craie dessus… et d’y mettre un hublot, c’est rigolo… bon, rien de très défini.
Murs du salon en placo sur lattage bois, murs de la cuisine/cellier en fermacell sur lattage bois.

Cuisine maçonnée en syporex, recouverte d’un plan de travail original sur mesure massif en chêne, la table à manger et le canapé en coin sont également réalisés par ce même artisan. (j’ai pas de photo, c’est con, il a un style très particulier…)
Dans ce genre là, quoi., simple, brut mais ultra fonctionnelle (mon rêve n°1), avec une cuisinière piano inox (mon rêve n°2)..

Un poêle Jotul 250 en zone centrale posé sur plaque de verre, avec derrière un mur en pierres locales.
Escalier basique 1/4 tournant. Et dessous… des toilettes sèches!

Dans notre chambre, du jonc de mer au sol, du lambris brut dans la zone lit, une zone dressing /sdb surélevée d’une 20aine de cm, avec du fermacell aux murs, et parquet « pont de bateau » au sol, avec une baignoire d’angle (le rêve n°3).

Etage
Au plafond des grandes plaques de bois.
Murs placo sur lattage sauf la SDB en fermacell.
Une grande mezzanine moquettée avec de la groooooosse moquette bien épaisse.
Au mur on sait pas trop, placo ou lambris, ou mélange OSB/placo…
Sur le vide sur séjour, un « trempoline de relaxation » en filet de catamaran.

Les chambres sont laissées avec OSB apparent dans un premier temps & murs blancs. Un pan de du mur est en expression libre soit en matière pour punaiser, soit en peinture pour tableau noir, soit blanc à dessiner…

La SBb des enfants est prévue colorée, et carrelée!

Extérieur
On en est loin, mais dans l’idéal nous aurons une grande terrasse plein Sud, avec une pergola, pour se couper des soleils d’été, un chemin de bois qui fait le tour de la maison.
Un muret en pierre longe la limite côté Sud, au Nord nous ferons un talus arboré et à l’ouest une palissade en bois. Pour le reste on va tâcher de caser un potager, une balançoire et vus les besoins en annexes (Jules veut faire sa bière + les trucs du jardin + la cabane pr les enfants), on est parti pour avoir une cabane de jardin par personne!!!
Et forcément le tas de compost qui va avec les toilettes sèches!

Bon bah là c’est pas que vous en savez plus, c’est que vous savez tout!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s